REX CHOUK

est un artiste Saoudien, né en 1990.

EN SAVOIR +

Il a émergé à l’été 2013 en Arabie Saoudite et dans l’Ouest. Il est fait d’os pur, la première manifestation de l’âme, ni blanche ni noire.
Pourtant, comme un crâne, son autoportrait représente aussi le premier masque pour notre esprit.
Ses commentaires sont un commentaire contemporain de notre système: des personnages et des expressions imprégnées
d’icônes et d’argot de la culture pop mondiale. Au-delà du récit typique d’un Saoudien vivant dans l’Amérique cosmopolite,
le personnage de Rex Chouk incarne plutôt un esprit explorant la corporéité,
cherchant à manipuler la perception pour montrer la symétrie et la jouissance sincères de notre système global.

Ayant une passion pour l’entrepreneuriat et l’impact durable,
son inspiration vient de cette ingénierie du cerveau gauche avec l’énergie du cerveau droit et
la fréquence exprimée de façon linéaire. Souvent lié aux styles de peinture de Basquiat et Haring,
RexChouk dit que son inspiration vient d’eux plus comme des esprits culturellement actifs
plutôt que comme des artistes de technique spécifique. Autodidacte lui-même,
il préfère utiliser ses propres mains sur des outils, car non seulement
il sèche plus rapidement une méthode clé pour sa production de masse hyperactive de la création
mais il lui permet aussi de savoir exactement où toucher la toile afin de sentir la symétrique Obliger.

En tant qu’artiste multimédia explorant la peinture et le dessin, l’illumination et le son,
RexChouk nous montre que la fonction de notre système est la connexion divine du monde physique, électrisé et enivré.

En voir plus sur Artnet

REX CHOUK

est un artiste Saoudien, né en 1990.

EN SAVOIR +

Il a émergé à l’été 2013 en Arabie Saoudite et dans l’Ouest. Il est fait d’os pur, la première manifestation de l’âme, ni blanche ni noire.
Pourtant, comme un crâne, son autoportrait représente aussi le premier masque pour notre esprit.
Ses commentaires sont un commentaire contemporain de notre système: des personnages et des expressions imprégnées
d’icônes et d’argot de la culture pop mondiale. Au-delà du récit typique d’un Saoudien vivant dans l’Amérique cosmopolite,
le personnage de Rex Chouk incarne plutôt un esprit explorant la corporéité,
cherchant à manipuler la perception pour montrer la symétrie et la jouissance sincères de notre système global.

Ayant une passion pour l’entrepreneuriat et l’impact durable,
son inspiration vient de cette ingénierie du cerveau gauche avec l’énergie du cerveau droit et
la fréquence exprimée de façon linéaire. Souvent lié aux styles de peinture de Basquiat et Haring,
RexChouk dit que son inspiration vient d’eux plus comme des esprits culturellement actifs
plutôt que comme des artistes de technique spécifique. Autodidacte lui-même,
il préfère utiliser ses propres mains sur des outils, car non seulement
il sèche plus rapidement une méthode clé pour sa production de masse hyperactive de la création
mais il lui permet aussi de savoir exactement où toucher la toile afin de sentir la symétrique Obliger.

En tant qu’artiste multimédia explorant la peinture et le dessin, l’illumination et le son,
RexChouk nous montre que la fonction de notre système est la connexion divine du monde physique, électrisé et enivré.

En voir plus sur Artnet