NATALIE VICTOR-RETALI

est une photographe Française, issue du monde de la danse.

EN SAVOIR +

NVR a suivi plusieurs formations liées à la photographie (cours du soir à l’ENSP d’Arles, stage au service photographique des musées de Bordeaux, stages auprès de photographes renommés durant les RIP d’Arles…),
son but était de développer visuellement sa manière d’appréhender le monde.
De 2006 à 2009, NVR participe à diverses expositions collectives (« Minuit vingt, demain matin » Groupe A à Paris X)
et personnelles (« Désapparences » à Paris,Bordeaux, Arles, Marseille et Tolède (Espagne) En 2010,
résidence d’artiste auprès de la Communauté de Communes de Pont du Gard (une exposition: « Territoires Communs, Paysages Intimes »
et un atelier de photographie participative: « Image de Soi, Image de l’Autre » y sont développés).

De 2011 à 2015, elle développe ses ateliers avec le CCAS de Bordeaux et en formation d’élus,
son exposition personnelle « QUELQUE CHOSE ROUGE » est programmée à Paris, Arles, Marseille 2013,
Bordeaux et Rhodes (Grèce).Elle travaille également avec des éditeurs (photos de couverture), a dirigé une revue
culturelle: « L’Ormée » à laquelle elle apporte toujours sa contribution visuelle, un article sur son travail est paru dans
la revue « Art Absolument » en juin 2015.

En 2016, l’artiste participe à « Femmes en Mouvement », événement soutenu par la Ville d’Arles dont le visuel est choisi
parmi ses œuvres depuis deux ans, elle y propose une projection : « Sur la tête des Femmes » et l’atelier « Image de Soi, Image de l’Autre ».

Sa série photographique: « Urban Ghost » sera exposée pour la première fois à Arles dans le cadre d’ « Arts at Home »
puis à Calvisson et Valliguières (Gard).
En 2017, elle développe son projet personnel :
« Ghost Project » dont 5 toiles de sa série de peintures « Ghost dance » s’envolent pour le Colorado.
Elle a des projets avec les villes de Bègles et de Brest, une galerie de Nice et la région de Hamburg (Allemagne).

Ut Barley Sugar (artiste parisienne) dit de son travail: « NVR est une exploratrice de l’épaisseur du présent,
elle traverse la réalité en écartant à peine les bords du présent. Elle révèle une autre dimension sans mise en scène,
se laissant surprendre par le moment présent, qui, grâce à la précision de son instinct, déclenche en nous une vision de la vérité.

Elle compose ses photos comme des tableaux; le processus de création passe par un interstice de conscience: sentir et voir l’image entre le réel et le rêve montré.

A partir de cette pré conscience de l’image, NVR compose des séries qui plongent le spectateurs dans un état d’observation inconsciente. »

En voir plus sur Artnet

NATALIE VICTOR-RETALI

est une photographe Française, issue du monde de la danse.

EN SAVOIR +

NVR a suivi plusieurs formations liées à la photographie (cours du soir à l’ENSP d’Arles, stage au service photographique des musées de Bordeaux, stages auprès de photographes renommés durant les RIP d’Arles…),
son but était de développer visuellement sa manière d’appréhender le monde.
De 2006 à 2009, NVR participe à diverses expositions collectives (« Minuit vingt, demain matin » Groupe A à Paris X)
et personnelles (« Désapparences » à Paris,Bordeaux, Arles, Marseille et Tolède (Espagne) En 2010,
résidence d’artiste auprès de la Communauté de Communes de Pont du Gard (une exposition: « Territoires Communs, Paysages Intimes »
et un atelier de photographie participative: « Image de Soi, Image de l’Autre » y sont développés).

De 2011 à 2015, elle développe ses ateliers avec le CCAS de Bordeaux et en formation d’élus,
son exposition personnelle « QUELQUE CHOSE ROUGE » est programmée à Paris, Arles, Marseille 2013,
Bordeaux et Rhodes (Grèce).Elle travaille également avec des éditeurs (photos de couverture), a dirigé une revue
culturelle: « L’Ormée » à laquelle elle apporte toujours sa contribution visuelle, un article sur son travail est paru dans
la revue « Art Absolument » en juin 2015.

En 2016, l’artiste participe à « Femmes en Mouvement », événement soutenu par la Ville d’Arles dont le visuel est choisi
parmi ses œuvres depuis deux ans, elle y propose une projection : « Sur la tête des Femmes » et l’atelier « Image de Soi, Image de l’Autre ».

Sa série photographique: « Urban Ghost » sera exposée pour la première fois à Arles dans le cadre d’ « Arts at Home »
puis à Calvisson et Valliguières (Gard).
En 2017, elle développe son projet personnel :
« Ghost Project » dont 5 toiles de sa série de peintures « Ghost dance » s’envolent pour le Colorado.
Elle a des projets avec les villes de Bègles et de Brest, une galerie de Nice et la région de Hamburg (Allemagne).

Ut Barley Sugar (artiste parisienne) dit de son travail: « NVR est une exploratrice de l’épaisseur du présent,
elle traverse la réalité en écartant à peine les bords du présent. Elle révèle une autre dimension sans mise en scène,
se laissant surprendre par le moment présent, qui, grâce à la précision de son instinct, déclenche en nous une vision de la vérité.

Elle compose ses photos comme des tableaux; le processus de création passe par un interstice de conscience: sentir et voir l’image entre le réel et le rêve montré.

A partir de cette pré conscience de l’image, NVR compose des séries qui plongent le spectateurs dans un état d’observation inconsciente. »

En voir plus sur Artnet